Défiplastik remercie les contributeurs à la campagne de donation qui nous ont permis d'atteindre notre objectif !
En savoir plus : brand ulule Cliquez ici.

Défi Plastik ce sont trois expéditions scientifiques et pédagogiques au départ de la Réunion pour un parcours total de 10 000 km !

 

 

La première expédition a eu lieu fin 2015 sur l'archipel de Saint Brandon situé à environ 750 km au nord est de la Réunion. Lors de ce parcours de 1600 km réalisé à la seule force du vent, l'équipage a pu constater la pollution plastique sur les plages de ces atolls inhabités. Des photos et vidéos de macro déchets de plastique ont été réalisées et seront très bientôt présentées au grand public. 

La seconde expédition de 21 jours partira en septembre 2017 pour un parcours de 2200 km en passant par l'île Sainte Marie à Madagascar. Cette îles exposée aux courants et aux vents océaniques dominants est directement impactée par la pollution plastique. Nous effectuerons un état des lieux de cette pollution venue de l'océan mondial. Nous irons également à la rencontre des habitants de Sainte Marie qui tentent, avec leurs modestes moyens, de gérer cette catastrophe écologique et de trouver des solutions localement.

La troisième expédition est une première mondiale qui partira en mai 2018 pour un parcours de 6200 km. L'équipage de Défi Plastik se rendra dans le gyre de l’océan Indien, une immense zone située à environ 2800 km de nos côtes à la limite des eaux de l'océan Austral non loin des 40 ièmes rugissants. Lors de cette expédition, des prélèvements sous la surface de l’eau seront effectués à intervalle régulier afin d'étudier, de localiser et de quantifier le micro plastique. Un suivi en temps réel du bateau et un journal de bord seront envoyé quotidiennement afin de donner un maximum de visibilité à l'expédition

Le but de ces expéditions est d’alerter et de sensibiliser l’opinion publique sur le problème du rejet des déchets plastiques en mer. 

* Les gyres océaniques sont de gigantesques tourbillons d’eau formés par les courants marins. Dans ces zones, les courants faibles et circulaires concentrent des tonnes de déchets constitués en grande majorité de micro-particules appelées «soupe de plastique», ils se trouvent sous la surface des océans et sont donc totalement invisibles sur les images satellite. Souvent au mileiu du plancton, ce micro plastique est ingéré par de nombreuses espèces marines et se retrouve dans vos assiettes

 

L'association est à la recherche de partenaires, de sponsors et d'aide pour que ces expéditions soient possibles. N'hésitez pas à nous contacter au 0692042074

Merci à nos Partenaires

 

Logos partenaires

 

Livre de bord