Défiplastik remercie les contributeurs à la campagne de donation qui nous ont permis d'atteindre notre objectif !
En savoir plus : brand ulule Cliquez ici.

Jour 11 : Terre en vue !

Toute la nuit le bateau file entre 5 et 6 nds dans un vent constant.

Personne ne touche la barre, nous sommes sous régulateur d'allure. Ce système est d'une redoutable efficacité et ne consomme rien en énergie électrique contrairement au pilote automatique extrèmement gourmand.

Nous passons le Banc Soudan en fin de nuit et c'est encore Michael qui se retrouve de quart pour passer ce haut fonds qui remonte à environ 13 m de fonds. Nous y apercevons un bateau de pêche a qui nous lançons un appel VHF pour confirmer qu'il n'a pas de filet ou de système de pêche en surface.

Au petit jour nous sommes à 70 miles des côtes Mauriciennes, personne n'a touché la barre cette nuit, décidément ce régulateur d'allure Atoms est une vraie petite merveille. Laurent prépare thé et café pour l'équipage qui se réveille tandis que Michael fini son quart et va faire sa sieste matinale.

Nous n'avons plus de viande à bord et le repas de ce midi sera une salade de riz préparée par Amaury.

Il est 15h, nous avons un départ sur une des cannes à pêche et Laurent nous remonte une magnifique dorade coryphène et la débite tout de suite en darnes placées immédiatement dans le frigo ce qui nous promet plusieurs succulents repas. !

Serge la cuisinera le soir même à la poele dans du beurre avec un peu d'huile d'olive du sel et du poivre, un vrai régal.

Cette dernière nuit en mer avant de rallier l'île soeur va être longue pour ce dernier car sur notre route se trouve l'Ile Ronde, l'Ile Plate et Coin de Mire et nous finissons par longer la côte ouest de l'Ile Maurice pour rejoindre Port Louis.

Merci à nos Partenaires

 

Logos partenaires