Défiplastik remercie les contributeurs à la campagne de donation qui nous ont permis d'atteindre notre objectif !
En savoir plus : brand ulule Cliquez ici.

Jour 6 : En toute sécurité

Il est 4h du matin et la nuit nous offre ses milliers d'étoiles.

 Le Banc Soudan est enfin franchi, nous sommes soulagés. Ce haut fond remontant des eaux abyssales de l'océan Indien à seulement 13 m est une zone dangereuse pour la navigation en cas de forte houle ce qui n'est bien heureusement pas le cas cette nuit là.

Toujours tribord ammure, le bateau file à plus de 6,5 nds et à cette allure l'arrivée est prévue à 2h30 du matin. Le skipper prends la sage décision de ralentir le bateau à 4 nds en enroulant du génois et en en prenant deux ris dans la grand-voile pour approcher l'archipel de Cargados Carayos à l'aube.

Notre arrivée doit se faire absolument de jour car la navigation de nuit y est risquée, les très nombreuses épaves de bateaux échoués sont là pour nous le rappeller.

Nous appercevons lors de cette belle journée quelques macro-dechets en surface mais l'état de la mer, le vent et la vitesse du bateau ne nous permet pas de les photographier. Le skipper nous prépare pour le midi un carry dont il a le secret accompagné d'achards de tamarin et nous sort une bonne bouteille de vin rouge. La vie à bord est maintenant bien réglée et fort agréable : la cuisine, les bons repas, les quarts et les prélèvements de micro-plastique à l'aide de notre filet en fin d'après midi.

Nous n'avons eu aucune avarie depuis notre départ, le bateau avale plus de 110 miles par jour et pour tout vous dire, l'ambiance à bord est excellente, on mange bien et la navigation est un vrai plaisir !

Merci à nos Partenaires

 

Logos partenaires