Défiplastik remercie les contributeurs à la campagne de donation qui nous ont permis d'atteindre notre objectif !
En savoir plus : brand ulule Cliquez ici.

JOUR 8 : BAIE D'AMPANIHY

Ce matin nous avons loué des motos tout terrain pour nous rendre dans la baie d’Ampanihy située à 35 km sur la cote est de l’ile Sainte Marie.

Après 1 heure de piste sinueuse de terre et de sable et de nombreux villages traversés, nous arrivons au restaurant Chez Nono qui a une vue imprenable sur la mangrove de la Baie d’Ampany. Nous y laissons les motos et continuons en pirogue pour rejoindre la presqu’ile situé de l’autre coté de la Mangrove. Nous traversons la forêt primaire et arrivons sur la plage exposée à l’est.

 

Le temps est magnifique, l’endroit est d’une beauté à couper le souffle. Mais très vite nous constatons une quantité absolument incroyable de macro déchets de plastique sur ces plages. Partout des débris de plastique de toutes sortes de toutes les couleurs en très grande quantité. Nous faisons des images de cet endroit magnifique et malheureusement gravement impacté par le plastique.

Nous continuons sur la plage car nous avons rendez vous avec Modeste. Cet homme agé de 71 ans parle parfaitement le français comme tous les vieux malgaches. Il est employé par un hôtel pour nettoyer cette plage tous les jours car ce sont de grandes quantités de plastique qui arrivent de l’océan mondial. Cette rencontre avec ce monsieur été absolument incroyable. Il est déjà 13h30 et nous quittons la Baie d’ Ampany car Nono nous attend avec son fameux crabe au coco. C’est un vrai festin et encore une belle rencontre que nous faisons avec Mr Nono.

Il est déjà 15h et nous reprenons la piste pour rentrer sur Ilot Madame ou se trouve notre bateau. Ce soir nous mangeons un confit de canard accompagné des pommes de terres sautées dans la graisse de canard et prenons un repos bien mérité.